Jully, Antony M., 1862-? et ses amis



Cassaigne, G.Fr.; de Haenen; Gimel (G.M.L.); Cabaret, Albert; Suberbie, André Léon ; d'Anthouard de Wasservas, résident de France à Tananarive

Madagascar, 1895-1910

Sources :

FR ANOM Madagascar, Gouvernement général, 6(14)D16

Légion d'honneur LH19800035/556/6342 pour Jully. LH2555/50 pour Suberbie

Annuaire de Madagascar, 1904, 1908. Annuaire colonial, 1899. Annuaire du Marsouin, 1905

Bibliographie : L’Illustration, 1893-1895.

Antony Jully, né le 25 octobre 1862, entame d'abord une carrière miltaire et est nommé sous-lieutenant en 1888. Il ne tarde pas à passé dans la réserve et devient architecte et chef du service des bâtiments civils à Madagascar. Il est arrivé à Madagascar en 1895, comme en témoignent les clichés qu'il a pris à Majunga, en compagnie du résident d'Anthouard de Wasservas, parus dans L'Illustration. Il voyage aussi avec de Haenen, et ils produisent des clichés des évènements de 1895-1896, comme le campement de Manonga, les prisonniers Hova et la pièce de canon enlevée à l’ennemi, lors des campagnes des généraux Duchesne et Metzinger et aussi la reconquête de Tananarive par Gallieni. Deux pleines pages de clichés dus à de Haenen, correspondant de guerre pour L'Illustration, figurent dans divers numéros de cette revue, à ce sujet. Georges Cassaigne, né à Rochefort-sur-mer le 28 novembre 1864, est également architecte, ancien élève de l’Ecole des Beaux-Arts. Il est arrivé à Madagascar avant Jully. Il a été son collaborateur pour les expositions de Paris (1900), de Hanoi (1902), de Marseille (1906), mais était déjà à Madagascar en 1893-1895, tout comme Gimel, Albert Cabaret, et le photographe professionnel Perrot, qui photographient la résidence générale de France à Tananarive en 1893, ou relatent dans L'Illustration, la mobilisation de l'armée malgache, la prise de Tamatave par les Français et montrent des vues de l'Imérina entre 1893 et 1895 ; le résident général de France d'Anthouard de Wasservas, l'industriel Suberbie, ou encore le photographe professionnel Jules Rousselet photographient pour leur part l'évacuation de Tananarive par les Français chassés par Ranavalo III. Après l'ordre d'évacuation de Tananarive, donné par Le Myre de Vilers, à la suite de l'échec des négociations avec Ranavalo III, en 1894, d'Anthouard rallie Majunga, en compagnie de Ranchot et L. Delhorbe, et de la plupart des Français. Leurs clichés sont publiés dans L'Illustration. Léon Suberbie (né le 3 juillet 1854 à Soulom, Hautes-Pyrénées?), l'un des premiers colons installés à Madagascar, est directeur de la Compagnie coloniale des mines d'or de Suberbieville, membre du conseil d'administration du Comité de Madagascar ; il possède aussi une rizerie à Farahantsana. La reine a été photographiée par Suberbie, siégeant sur un trône magnifique, qu'elle abandonne, ainsi que tous les insignes du pouvoir en 1897, lorsque Gallieni décide de l'exiler à la Réunion. Gimel, qui signe souvent G.R., ou encore G.M.L., est un publiciste (journaliste), installé rue du Commerce à Tamatave, considéré comme anglais car venant de l'île Maurice. Ses clichés ont été édités en cartes postales.